Na Nach Land : L’électro ultra-orthodoxe (4)

Une fourgonnette type Ford, bruyante et peinte de couleurs vives, recouverte de grandes lettres hébraïques et de portraits plus grand que nature d’un vieil homme barbu riant sous un chapeau de fourrure s’arrête au croisement d’une rue….
Soudainement des hommes aux papillotes, coiffés de kippot blanches vêtus de larges chemises laissant dépasser des tsitsiths sortent du véhicule et commencent à danser frénétiquement sur la musique transe s’échappant des enceintes installées sur le toit. Ils invitent à rejoindre au passage les badauds amusés et abasourdis par ce qu’ils voient ….
 
4ème volet de la saga sur l’Electro en Israël ….
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

LAISSER UN COMMENTAIRE

CA POURRAIT VOUS PLAIRE